Sciences Po CSO/CNRS CNRS

NOUVEAU Projet PolConso :Le déploiement de la politique publique d’affichage environnemental. Analyse des modes d’intervention publique sur l’économie par l’information aux consommateurs - S. Dubuisson-Quellier et M-E. Chessel

PROJETS DE RECHERCHE / RESEARCH PROJECTS
Édité le 14 Septembre 2017

Dans le cadre de l’appel à projets 2017, le laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po a retenu le projet PolConso :
Le déploiement de la politique publique d’affichage environnemental. Analyse des modes d’intervention publique sur l’économie par l’information aux consommateurs.
Ce projet est codirigé par Sophie Dubuisson-Quellier et Marie-Emmanuelle Chessel. Jeanne Lazarus (CSO), Charlotte Halpern (CEE, Science Politique) et Alain Chatriot (Centre d'Histoire, Histoire) sont également associés.

Son financement est de 2 ans, d’octobre 2017 à octobre 2019.


Résumé :

Le projet propose d’analyser la mise en oeuvre de la politique d’affichage environnemental à travers l’opération de déploiement lancée en mars 2017. A partir de ce cas, il s’agit d’interroger les spécificités de politiques publiques qui s’appuient sur des instruments d’information aux consommateurs pour réguler les activités des entreprises. La politique publique d’affichage environnemental présente un double intérêt pour l’analyse des politiques publiques. D’une part, elle est caractéristique des évolutions contemporaines des politiques de régulation de l’économie qui supposent une coordination fine et potentiellement conflictuelle avec les intérêts des acteurs économiques. D’autre part, elle témoigne d’une continuité avec les politiques publiques de régulation économique, qui utilisent des instruments d’information à destination du consommateur pour orienter les décisions des entreprises. Nous voulons mieux comprendre comment de telles politiques sont conçues, comment elles organisent la concertation avec les intérêts économiques, sur quel type d’instrumentation elles s’appuient et quelles sont leurs capacités de contrainte. L’ambition de ce projet est d’articuler les réflexions sur les évolutions de l’action publique qui reposent sur des formes de coopération étroites avec les intérêts industriels et celles sur les modalités de la régulation économique qui suppose que l’Etat déploie des capacités contraignantes de l’Etat autrement qu’à travers l’usage d’instruments coercitifs.