Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Projet : Les effets organisationnels du développement des activités de pharmacie clinique en psychiatrie générale, co-dirigé par Delphine Moreau et Etienne Nouguez (janvier 2018- décembre 2019)

PROJETS DE RECHERCHE / RESEARCH PROJECTS
Édité le 25 Janvier 2018

Soutenu et financé par le Fonds FHF (Fédération Hospitalière de France) à la suite d'un appel à projets sur l'innovation organisationnelle, ce projet de recherche, co-dirigé par Delphine Moreau - Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités (LIER) et Etienne Nouguez, vise à analyser les effets de l'introduction d'activités de pharmacie clinique sur l'organisation des soins en psychiatrie.

Résumé :

Depuis 4 ans, le Groupe Hospitalier Paul Guiraud a mis en place cette innovation organisationnelle visant à rapprocher les pharmaciens, les médecins, les infirmiers et les patients autour de trois principes directeurs :
- Un nouvel agencement spatial et organisationnel visant à placer la pharmacie à usage intérieur au coeur des unités de soins, les pharmaciens exerçant 50 % de leur temps de travail au sein des unités ;
- La mise en place de groupes de travail pluridisciplinaires et pluriprofessionnels autour de problèmes récurrents (comme les effets secondaires ou les troubles du sommeil) et d'activité de conciliation médicamenteuse (visant à mieux articuler la prescription et la stratégie thérapeutique et à assurer la cohérence des prescriptions dans les transitions du parcours de soin) ;
- Le développement d'activité d'éducation thérapeutique des patients et plus généralement d'échanges avec les patients autour de leurs perceptions et usages des traitements et du soin.

Cette recherche visera dans un premier temps à mettre en évidence les différences organisationnelles introduites par l’innovation pharmaceutique développée principalement sur le nouveau site d’hospitalisation (Clamart) afin, dans un deuxième temps, d’observer comment celles-ci ont agi comme vecteurs d’une nouvelle structuration des rôles et des pouvoirs autour des actes centraux du soin que sont la prescription et la délivrance du médicament.

Elle s'étendra sur deux ans (janvier 2018-décembre 2019) et reposera sur des observations et des entretiens dans plusieurs services du Groupe Hospitalier, dont certains ont mis en œuvre ces activités et d'autres ont conservé l'ancien fonctionnement.

Deux dimensions seront plus précisément abordées :

- Quels effets ces nouvelles pratiques ont-elles dans la division du travail hospitalier et notamment dans les définitions réciproques des tâches entre les différents professionnels (médecins, psychiatres et généralistes, pharmaciens et pharmacologues, infirmiers…) ?
- Dans quelle mesure les attentes et les savoirs à l’égard du soin et des traitements sont-ils bouleversés par l’irruption de cette innovation organisationnelle? Quelle(s) catégorie(s) de savoir se trouvent particulièrement mises à l’épreuve ?


L'étude de ce changement organisationnel sera donc l’occasion de mettre en lumière les attentes à l’égard du médicament et ses usages en contexte psychiatrique, tant de la part des professionnels que des usagers.





INFOS CHERCHEUR(S)



Etienne NOUGUEZ