Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Publication du rapport sur la prise en compte du risque dans la décision publique par le Conseil d'État auquel Olivier Borraz a participé

AU JOUR LE JOUR // FROM DAY TO DAY
Édité le 28 Juin 2018

Dans son étude menée à la demande du Premier ministre sur « La prise en compte du risque dans la décision publique », le Conseil d'État formule 32 propositions pour améliorer la prise en compte des risques dans l’action publique et mieux préparer les décideurs publics à la gestion des risques, afin de les encourager à mener des politiques publiques audacieuses au nom de l'intérêt général.

Les 32 propositions concernent :

- un ensemble de « bonnes pratiques essentielles » au sein des organisations publiques, permettant de renforcer les capacités d'anticipation des risques et de retour d’expérience sur les crises, de sécuriser l'expertise interne et externe, de mieux articuler l'évaluation et la décision, de favoriser des décisions collégiales et de mieux partager la portée du principe de précaution comme principe d’action ;

- la transformation de la gestion publique afin que l'action publique soit plus audacieuse, par des mesures précises portant sur le recrutement, la formation, la carrière, la rémunération et la protection des agents ;

- l’amélioration du traitement contentieux de la responsabilité des décideurs, devant les juges administratif, financier ou pénal.

Un groupe de travail, placé sous la direction de Jean-Ludovic Silicani, conseiller d’État, a été constitué dont Olivier Borraz fut un des membres. Depuis plus de 20 ans, il consacre ses recherches à la gouvernance des risques.


Voir l'avis de publication :
www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Etudes-Publications/Rapports-Etudes/La-prise-en-compte-du-risque-dans-la-decision-publique





INFOS CHERCHEUR(S)



Olivier BORRAZ