Sciences Po CSO/CNRS CNRS
27 juin 2019, Rouen :

La judiciarisation des luttes sociales questionnée, la question des origines et de l’évolution du phénomène. Perspective sociologique par Jérôme Pélisse

COMMUNICATIONS ET COLLOQUES // PAPERS AND CONFERENCES
Édité le 21 Avril 2019

La Faculté de droit, de sciences économiques et de gestion de l’Université de Rouen organise un colloque international les 27-28 juin 2019 sur la « Justice sociale et juges. Les juges, nouveaux acteurs des luttes sociales ? »
L’Europe actuelle est traversée par un double mouvement paradoxal. D’un côté, les juges sont l’objet de critiques grandissantes du fait de leur position de contre-pouvoir. Ils sont en effet susceptibles de contrôler la loi et donc, prima facie, de remettre en cause la volonté générale telle qu’exprimée par le législateur. D’un autre côté, les juges sont plus que jamais sollicités comme dernier recours pour s’opposer à certaines législations - ou à l’inverse, pour exiger de l’Etat certaines actions - au nom d’intérêts supérieurs, en premier lieu, du respect de droits fondamentaux. En particulier, les juges sont saisis de lois et mesures en matière économique et sociale qui ont donné lieu à de vives réactions politiques et populaires. Ils se retrouvent alors dans une position d’arbitre ayant le pouvoir d’écarter ou d’invalider la mesure contestée. Dans ce cadre, les engagements internationaux des Etats ajoutent un facteur de complexité. En effet, la même mesure peut donner lieu à des contrôles et appréciations multiples (et donc potentiellement contradictoires) selon la source juridique à laquelle elle sera confrontée ou selon le juge ou l’organe saisi, que ce soit niveau interne ou international.
Jérôme Pélisse fera une communication intitulée :
La judiciarisation des luttes sociales questionnée, la question des origines et de l’évolution du phénomène. Perspective sociologique.

Site web






INFOS CHERCHEUR(S)



Jérôme PELISSE