Sciences Po CSO/CNRS CNRS

Projet ICEDRUG - La consommation d’Ice à Tahiti : de quoi est-elle le nom ? Politiques publiques, usages et trafics, co-réalisé par Alice Simon et Alice Valiergue et sous la co-direction d'Henri Bergeron

PROJETS DE RECHERCHE / RESEARCH PROJECTS
Édité le 25 Septembre 2019

Henri Bergeron (CSO-CNRS) et Michel Kokoreff (Paris 8-Cresppa) vont diriger pendant deux ans une recherche sur la consommation d’Ice et ses effets à Tahiti, suite à la signature d’une convention de cofinancement entre le ministère de la Santé et l’Université de Polynésie française.

Alice Simon et Alice Valiergue , chercheures associées au CSO, sont recrutées en tant que post-doctorantes pour réaliser l’étude à compter de septembre 2019 et seront affectées à la Maison des Sciences de l’Homme du Pacifique (MSH).


Résumé :

Le projet de recherche se propose d’explorer les causes et les conséquences de la croissance de la consommation d’Ice (métamphétamine), mais aussi d’autres produits, et notamment de dérivés de cannabis (en particulier, le Pakalolo), en Polynésie française. Cette recherche a une double ambition : nourrir des réflexions scientifiques sur les politiques publiques, les dynamiques sociales et les dimensions territoriales des trafics, les déterminants des usages de drogues illicites ; mais également contribuer à éclairer la décision et l’action publique en la matière.

Afin d’atteindre ces objectifs, cette recherche va articuler trois volets distincts : un premier diagnostic sociologique et épidémiologique de la situation ; une étude s’intéressant à tout le cycle de politique publique, des phases de construction du problème public et de son inscription sur l’agenda des autorités polynésiennes à celles concernant la mise en œuvre de la politique publique censée répondre à ce problème ; et enfin une étude ethnographique des pratiques sociales liées aux usages de drogue (incluant la production et la revente).